Complejo Hospitalario Integral Privado CHIP

Chirurgie cardiaque valvulaire sans C.E.C.

DÉFINITION :

Les quatre valves cardiaques s'ouvrent et se ferment pour laisser passer le sang que le coeur pompe, toujours dans la même direction.

Quand ces valves ont des problèmes pour ouvrir complètement (sténose), elles ne laissent pas passer suffisamment de sang.  Il peut aussi arriver que les valves ne se ferment pas correctement (insuffisance) et que le sang recule et n'arrive pas correctement aux organes.  Dans les deux cas, un effort excessif du coeur se produit et peut dériver en maladies graves comme un infarctus de myocarde. Il est donc nécessaire d'effectuer une chirurgie de réparation ou de substitution valvulaire.

DESCRIPTION DU PROCESSUS :

Il y a plusieurs techniques pour la réparation valvulaire, qui sont utilisées en fonction du défaut existant. Si la valve est trop endommagée, il est opté pour la substitution valvulaire.

Il existe 2 types de valves de substitution, les mécaniques, faites de matériaux artificiels, et les biologiques, faites de tissu humain ou animal. Les valves mécaniques requièrent que le patient prenne des anticoagulants, même si elles sont plus résistantes et durables que les biologiques, qui doivent elles être changées tous chaque 15 ans environ.

La chirurgie réparatrice ou de substitution valvulaire peut être effectuée avec circulation extracorporelle ou sans elle. Dans les deux cas, il est effectué sous anesthésie générale et dure de trois à quatre heures.

L'intervention sans circulation extracorporelle est effectuée à travers une incision dans la ligne moyenne du thorax, avec le coeur battant.   Le chirurgien utilise des systèmes de fixation pour tenir les artères coronaires.   Dans ce type d'intervention, il est nécessaire de couper le coeur ou l'aorte, d'où son nom « à coeur ouvert ».

AVANT L'OPÉRATION :

Le patient doit se soumettre à une évaluation préalable pour évaluer son cas et les caractéristiques concrètes de l'intervention.

En outre, les patients devront se soumettre à une étude pré-opératoire qui inclut une analyse de sang, un électrocardiogramme, etc.

D'autre part, si vous souffrez de maladie chronique ou si vous prenez habituellement des médicaments, surtout des anticoagulants, vous devez le communiquer au chirurgien avant l'intervention. 

APRÈS L'INTERVENTION :

Les patients restent deux jours dans l'unité de soins intensifs et entre 4 et 6 jours supplémentaires à l'hôpital.

Il est recommandé d'entamer un programme de rééducation cardiopulmonaire dans un des centres spécialisés de Spaincares afin d'accélérer la récupération.

Pendant les quatre premières semaines, il ne doit pas  être effectué de mouvements brusques avec les bras ou charger du poids.  Après le premier mois, vous pourrez récupérer progressivement vos activités normales et retourner travailler. 

32 500,00 €